×
Le premier courrier à partir de 0,90€ avec l'abonnement Lettre24+ puis 39€ par mois. Nous continuons les envois sans interruption.
Lettre24 est un site commercial privé et indépendant avec offre d'abonnement mensuel en option, sans engagement et résiliable à tout moment ici. Vous pouvez également envoyer vos courriers sans souscrire à l'abonnement en sélectionnant notre offre en paiement unique.

Envoyez vos courriers sans sortir de chez vous grâce à l'abonnement Lettre24+ facturé 39,00€ TTC par mois sans engagement, ou avec nos offres d'envoi de courriers simples (voir tarifs en vigueur).

Lettre24 n'est en aucun cas un partenaire de La Poste et ne pourra être tenu pour responsable en cas de retard, de perte ou de retour de courrier à l’expéditeur. Lettre24 propose un service qui simplifie et améliore la gestion des courriers en ligne, en permettant l'envoi de vos lettres par le réseau postal de manière rapide et efficace.
L'impression et le dépôt de vos courriers au centre de tri se fera bien tous les jours, pour tous les courriers reçu avant 17H. Les courriers reçus après 17h seront traités au plus vite le lendemain. Les courriers validés le weekend seront postés le lundi .
Formats des adresses : afin de garantir le bon acheminement de vos courriers, il est fortement recommandé de n'utiliser que l'alphabet latin sur notre site. Prenez soin de vous et de vos proches.

Qu'est-ce qu'une lettre de licenciement ?

La lettre de licenciement est un document essentiel dans le processus de cessation du contrat de travail. Elle énonce les raisons qui ont conduit l'employeur à prendre cette décision et fixe de manière définitive les motifs retenus, que l'employeur ne peut pas modifier par la suite. La lettre de licenciement doit être motivée et signée par l'employeur, et elle doit être envoyée au domicile du salarié en recommandé avec accusé de réception pour des raisons de preuve.

Il est également possible de notifier la lettre de licenciement par lettre recommandée électronique, à condition que le salarié ait donné son consentement préalable pour recevoir ce type de courrier.

Comment écrire une lettre de licenciement ?

Votre salarié a fait une erreur dans son travail et vous réfléchissez à son licenciement. Si c’est la première fois qu’il fait une faute, vous pouvez lui envoyer un avertissement en espérant que son comportement changera. Au contraire, si la faute professionnelle n’est pas le premier cas mais est répétitive, en fonction de la gravité, vous pouvez lui envoyer une lettre de licenciement.

Écrire et envoyer un courrier de rupture professionnelle est simple. Il suffit juste de suivre le modèle réglementaire dans lequel vous devez saisir les informations standard suivantes :

  1. ⁣L'identité des parties
  2. Les étapes de la procédure
  3. La remise des documents de fin de contrat
  4. La possibilité de préciser ultérieurement les motifs du licenciement

Si vous avez besoin d’inspiration ou que vous êtes bloqué quelque part dans la rédaction, Lettre24 vous vient à l’aide. Le modèle conçu pour ce type de document est gratuit et contient les bouts d’informations dont vous avez besoin.

Les éléments clés de la lettre de licenciement

Écrire une lettre de rupture professionnelle est simple, mais il faut faire attention à la justification quand vous partagez le motif de licenciement. L’employeur doit justifier le licenciement pour motif personnel par une cause réelle et sérieuse, reposant sur des faits réels, précis et vérifiables. Elle doit être suffisamment importante. Voici les motifs pour lesquels vous pouvez envoyer ce courrier :

  1. Faute du salarié
  2. Insuffisance professionnelle
  3. Maladie perturbant le fonctionnement de l’entreprise
  4. Inaptitude déclarée par le médecin du travail
  5. Harcèlement moral ou physique par le salarié

Dans un ou plusieurs de ces cas, vous pouvez initier un licenciement pour faute simple ou envoyer une lettre de licenciement pour faute grave dans le cadre d’un CDI. Cela dépend de la gravité de la situation. N’oubliez pas que votre salarié peut contester une lettre de licenciement.

Les motifs de licenciement et leurs validités

Certains motifs de licenciement sont interdits par la loi, et leur utilisation peut entraîner la nullité de la lettre que vous avez écrite. Faites attention aux points suivants, et renseignez-vous des autres cas qui existent :

  • En cas de discrimination
  • En violation de libertés fondamentales, comme la liberté d’expression, syndicale, religieuse, ou le droit de retrait du salarié
  • En raison d’une action en justice en matière d’égalité hommes-femmes
  • Sans respecter la protection liée à la maternité ou à la paternité
  • Sans respecter la protection liée à l’accident du travail ou à la maladie professionnelle

Écrire une lettre de licenciement et démarrer la procédure est inutile si votre salarié a commis une faute qui peut être liée à un ou plusieurs points ci-dessus. Dans ce cas-là, essayez de résoudre votre problème amiablement.

La procédure de licenciement : connaître les étapes

La procédure de licenciement pour motif personnel suit une procédure bien définie :

  1. Convocation du salarié à un entretien préalable : L'employeur convoque le salarié à un entretien préalable par lettre recommandée avec accusé de réception ou remise en main propre.
  2. Respect d'un délai entre l'envoi de la convocation et l'entretien préalable : un délai minimum de 5 jours ouvrables doit être respecté entre l'envoi de la convocation et la tenue de l'entretien préalable.
  3. Tenue de l'entretien préalable : lors de cet entretien, l'employeur expose les motifs du licenciement envisagé et recueille les explications du salarié. Ce dernier n'est pas obligé d'y assister.
  4. Rédaction de la lettre de licenciement : la lettre de licenciement doit obligatoirement énoncer le motif du licenciement, être signée par l'employeur ou son représentant et envoyée à l'adresse connue du salarié.
  5. Envoi de la lettre de licenciement : la lettre de licenciement peut être envoyée au salarié au moins 2 jours ouvrables après la date de l'entretien préalable, et au plus tard dans un délai d'un mois après cette date.
  6. Précisions possibles du motif de licenciement : dans les 15 jours suivant la notification du licenciement, le motif énoncé dans la lettre peut être clarifié à l'initiative de l’employeur ou sur demande du salarié.
  7. Point de départ du préavis : pour un licenciement pour faute simple, le préavis débute à partir de la première présentation de la lettre recommandée. Pour un licenciement pour faute grave ou lourde, le contrat de travail prend fin dès la notification du licenciement et le salarié n'effectue pas de préavis.

Le conflit des droits

Votre salarié peut commettre une erreur à n’importe quel moment. En fonction de la faute commise, vous pouvez lui envoyer un courrier de licenciement pour faute simple ou une lettre de licenciement pour faute grave. Utilisez le modèle de Lettre24 pour vous faciliter la vie, et n’oubliez pas vos droits et ceux de votre salarié.

En tant que salarié, vous pouvez contester une lettre de licenciement si votre employeur utilise des raisons interdites par la loi. Si vous apprêtez à faire cela, saisissez le conseil de prud’hommes, qui peut condamner l’employeur à des sanctions pour licenciement injustifié ou annuler le licenciement. Si vous recevez un licenciement pour faute simple, vous pouvez négocier avec votre employeur pour rester à l’entreprise en recevant un avertissement. L’essentiel, c'est de pouvoir résoudre les problèmes simplement.

Envoyez votre première lettre

Essayez l'abonnement pendant 48h pour 0,9€